5 conseils pour allier incontinence urinaire et handicap

Vivre avec un handicap peut être un défi en soi, mais lorsque l’incontinence urinaire s’ajoute à la liste des problèmes, cela peut compliquer la vie. Heureusement, il est possible de gérer l’incontinence en adoptant certaines stratégies. Dans cet article, nous vous donnons cinq conseils à prendre en compte pour allier incontinence et handicap. Commençons tout de suite !

Utiliser des protections adaptées

Les protections pour incontinence telles que celles proposées par senea.fr sont essentielles pour mieux gérer les fuites urinaires et préserver votre confort et votre hygiène. Il existe une grande variété de protections disponibles, allant des serviettes absorbantes aux changes complets. Prenez le temps d’essayer différentes protections pour trouver celles qui conviennent le mieux à votre morphologie, à votre niveau d’incontinence et à vos besoins en matière de mobilité. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel de santé pour faire le bon choix.

Planifier des pauses-toilettes régulières

Lorsque l’on vit avec un handicap et que l’on est confronté à des problèmes d’incontinence, il est important de planifier des pauses-toilettes régulières pour éviter les fuites et les situations embarrassantes. Établissez des règles en fonction de vos habitudes et de vos besoins, et tenez-vous-en autant que possible. Si vous êtes en fauteuil roulant ou si vous avez des difficultés à vous déplacer, assurez-vous d’avoir accès à des toilettes adaptées tout au long de la journée.

Adapter votre environnement

Adaptez votre environnement pour faciliter votre gestion de l’incontinence. Par exemple, vous pouvez installer des barres d’appui dans la salle de bain pour vous aider à vous asseoir et à vous lever des toilettes, ou encore disposer d’un urinoir proche de votre lit si vous avez des difficultés à vous déplacer. De plus, il peut être utile d’investir dans un lit ou un fauteuil adapté à votre situation, équipé d’un matelas imperméable et de draps absorbants pour minimiser les conséquences des fuites nocturnes.

Trouver un soutien professionnel

Les professionnels de santé peuvent vous aider à trouver des solutions adaptées pour gérer votre incontinence. Ils peuvent vous conseiller sur les traitements et les exercices de rééducation qui pourraient vous être utiles. Par ailleurs, il est important de ne pas négliger l’aspect émotionnel de l’incontinence. Parlez-en à vos proches ou consultez un psychologue pour mieux gérer le stress et la frustration liés à votre situation.

Adopter un mode de vie sain

Un mode de vie sain est essentiel pour mieux gérer l’incontinence et améliorer votre qualité de vie. Voici quelques conseils :

  • alimentation équilibrée. Une alimentation riche en fibres peut aider à prévenir l’incontinence ;
  • hydratation. Buvez suffisamment d’eau tout au long de la journée pour éviter d’être déshydraté ;
  • activité physique. Selon vos capacités et les recommandations de votre médecin, pratiquez une activité physique régulière pour renforcer vos muscles ;
  • gestion du stress. Le stress peut aggraver l’incontinence, il est donc important de trouver des techniques de relaxation. Pratiquez par exemple la méditation ou le yoga pour vous aider à mieux gérer votre stress au quotidien.

Allier incontinence et handicap peut être un défi, mais en suivant ces conseils, vous pouvez facilement améliorer votre qualité de vie et gérer vos incontinences.

VOUS AIMEREZ AUSSI