Soin de la peau : comment bien choisir votre monoi ?

Parmi les nombreux cosmétiques stars de l’été, on trouve le monoï. Ce produit à l’odeur délicieuse et appréciée est toujours en bonne place dans la trousse de toilette de celles et ceux qui aiment profiter d’un parfum enivrant et synonyme de vacances au soleil. Mais le monoï ne se résume pas à sa seule odeur. C’est un soin pour la peau et les cheveux extrêmement recherché pour ses différentes propriétés.

Produit naturel par excellence, le monoï se classe dans la liste des incontournables à appliquer les yeux fermés, mais encore faut-il s’assurer de son origine et de sa qualité.  

Assurez-vous de l’appellation d’origine de votre monoï

Si le monoï est une préparation ancestrale, ses origines et son mode de fabrication ne sont pas toujours respectés aujourd’hui. Pour vous assurer de son identité et donc de sa qualité, il vous faut vérifier certains aspects du produit. Un élément est notamment révélateur de cette qualité : une mention du type “monoï de Tahiti Appellation d’Origine” sera clairement  affichée sur l’étiquette de la bouteille ou du flacon que vous allez avoir entre les mains. 

En prenant le temps de contrôler ce point, vous vous assurez de franchir un pas dans la bonne direction. Vous vous dirigez assurément vers un produit respectueux de la tradition d’une part, mais aussi d’une composition et d’ingrédients certifiés d’autre part.  

Que contient une huile de monoï authentique ?

Le monoï est une substance qui s’obtient en faisant macérer les fleurs de l’arbuste Tiaré dont la culture est faite dans les îles du Pacifique sud et tout particulièrement à Tahiti, en Polynésie Française. Cette préparation est faite dans de l’huile de noix de coco provenant du même endroit et apportant à la mixture, son aspect et sa texture.  

Pourquoi faire usage de monoï et quand l’utiliser ?

Le monoï est particulièrement apprécié pour son parfum marqué de jasmin, mais il propose des bienfaits nourrissant, hydratant et de mise en valeur de la peau, pour souligner votre bronzage. S’il n’est pas une protection face aux rayons solaires, le monoï s’applique facilement après une exposition au soleil, en fin de journée par exemple. 

Les huiles sèches seront particulièrement indiquées pour une application capillaire et obtenir la douceur en complément du parfum reconnu du monoï.

Les différents produits pouvant impliquer du monoï

Mais le monoï n’est pas seulement un produit estival alors n’hésitez à l’appliquer sur les quatre saisons de l’année, grâce aux différentes formes sous lesquelles il peut être proposé. Que ce soit sous la douche avec le shampooing ou un soin exfoliant, au quotidien en glissant dans votre sac à main gel nettoyant sans rinçage et crème pour les mains, matin et soir grâce à la brume parfumée ou à l’eau de toilette : le monoï pourra vous accompagner partout.

Suivant le type de produit utilisé, il conviendra de bien l’appliquer directement sur la peau, au risque de tacher les tissus et vêtements qui seront touchés. C’est spécialement le cas des formules huileuses. 

Notez que le monoï présente la particularité de se figer et donc de durcir sous la température de 26 °C. Il vous faudra alors le réchauffer entre vos mains ou sous une eau plus chaude pour lui permettre de retrouver un aspect liquide. 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI