Les symptômes et traitements de l’intolérance au gluten

À notre époque, il existe toujours des maladies qui n’ont pas de traitement à travers les médicaments. L’intolérance au gluten est l’une de ces problèmes de santé que rencontre bon nombre de personnes. Mais quels sont les symptômes et les traitements pour ce genre de maladie ?

L’intolérance au gluten, c’est quoi ?

L’intolérance au gluten est une maladie qui peut atteindre une personne dès sa naissance, elle est causé par l’ingestion de gluten alors que l’intestin ne peut pas digérer car il en est allergie. On l’appelle aussi maladie coeliaque.

Les symptômes de la maladie de coeliaque

Habituellement, les signes de la pathologie de coeliaque ne sont pas spéciaux, toutefois, on peut observer en général :

  • La diarrhée 
  • Des ballonnements 
  • Des vomissements 
  • Une douleur au ventre 
  • La personne atteinte n’a pas d’appétit
  • Puis elle devient pâle 
  • Des aphtes apparaissent 
  • Les articulations commencent à faire mal
  • Enfin, chez les enfants, il cesse de grandir.

Le traitement de l’intolérance au gluten

Nous l’avons dit qu’il n’existe pas de traitement médical pour la maladie de coeliaque. Cependant, la seule solution à ce problème de santé est de suivre un régime sans gluten. Mais avant de la faire, il est préférable de consulter un médecin pour faire un diagnostic complet de votre maladie.

Dans ce régime, il faut éliminer de votre alimentation toutes les céréales qui contiennent du gluten, les sous-produits et les produits qui risquent de contenir du gluten. Éviter les aliments qui provoquent des allergies et cause la sensibilité gluten. Les patients donc doivent être toujours vigilants, car une petite quantité de gluten peut détruire leur intestin. Voici la liste des aliments qu’il faut bannir de l’alimentation des patients :

  • Le blé 
  • Boulgour ou le blé dur concassé 
  • L’orge 
  • Le seigle 
  • L’épeautre 
  • Le kamut
  • Le triticale

Avant d’acheter de la nourriture emballée, il faut prendre soin de lire les composants, pour ne pas causer d’allergie.

Les examens pour le diagnostic

De nombreux éléments constituent le diagnostic de la sensibilité au gluten. En premier, la mise en évidence d’anticorps spécifiques. Elle consiste à rechercher des anticorps anti-transglutaminase et anti-endomysiums de la classe IgA. Le test se réalise par une prise de sang de la personne qui a de problème de santé. 

Puis pour conforter le diagnostic, il faire le typage génétique, qui consiste à rechercher les gènes HLA-DQ2/DA8. Encore une fois, le test se fait par un prélèvement sanguin. 

Enfin, il y a la biopsie qui se fait en cas de doute après la réalisation des deux précédents examens. Elle consiste à faire des prélèvements de fragments de tissu digestif, et c’est grâce au résultat qu’on est sûr que la personne est atteinte de la maladie de coeliaque.

Les complications de l’intolérance au gluten

Il faut faire attention, car cette maladie peut se compliquer et va provoquer d’autres problèmes de santé apart les allergies. En effet, le malade peut devenir stérile, subit des risques d’auto-immunes, des cancers, de lymphome et des accidents cardiovasculaires. Si c’est encore un enfant, il est de petite taille et a un retard de croissance, et peut se fracturer les os. 

VOUS AIMEREZ AUSSI